Les principales étapes de la préhistoire

La préhistoire marque le début de l’humanité. C’est la période se situant entre l’apparition des premiers hommes et l’invention de l’écriture. Ayant connu ses débuts il y a environ 4 millions d’années, la préhistoire s’achève à l’avènement de l’écriture pour laisser place à l’histoire. Découvrez dans ce billet les principales étapes de la préhistoire.

Le paléolithique

C’est la première période de la préhistoire, et celle qui s’étire le plus dans le temps. Les hommes de cette époque sont essentiellement nomades. Ils se déplacent non seulement en fonction des aliments disponibles, mais également au gré des saisons.

La densité de la population est assez faible, notamment pendant l’âge de glace. C’est avec l’avènement des outils en pierre taillés par les hommes que le paléolithique débute en Afrique, 3,3 millions années plus tôt. Sa fin intervient vers -9000 (9000 avant Jésus-Christ) et coïncide avec l’achèvement de la dernière période glaciaire.

Le paléolithique s’étale sur près de 98 % de l’époque préhistorique qui se termine vers 3300 avant Jésus-Christ. Trois grandes périodes constituent le paléolithique. Il s’agit du paléolithique archaïque ou inférieur, du paléolithique moyen, enfin du paléolithique supérieur.

Le mésolithique

Le mésolithique est la période intermédiaire entre le paléolithique et le néolithique. Les groupes humains du mésolithique ont un mode de subsistance fondé sur la cueillette, la chasse et la pêche, sous un climat tempéré, proche de l’actuel. C’est la période au cours de laquelle les hommes ont commencé à se sédentariser, ou à limiter leurs déplacements saisonniers.

Les limites chronologiques du mésolithique varient en fonction des continents et des régions, ainsi que selon les auteurs. Après avoir démarré au Proche-Orient, le mésolithique s’étend progressivement aux régions avoisinantes. Il se termine avec l’adoption de l’élevage et de l’agriculture en tant que principales sources alimentaires et le recours à la cueillette et à la chasse à titre seulement complémentaire.

Le néolithique

Le néolithique est une période de la préhistoire caractérisée par de profondes mutations d’ordre technique, économique et social. Ces mutations sont liées au fait que les groupes humains ont adopté un modèle de subsistance établi sur l’élevage et l’agriculture, et impliquant la plupart du temps une sédentarisation.

Les innovations techniques majeures sont l’extension de l’outillage en pierre polie, la poterie, sans oublier le développement de l’architecture. Ces mutations, dans certaines régions, sont telles que certains auteurs estiment que le néolithique est le début de la protohistoire.